7

Centro

 

What offers Ludovic Carème through this series
of architecture images, is several stories
that tell a different one, more global. In Sao
Paulo, in the huge city that no longer seems
to know the sens of limit, the Centro, the historic
center, became an urban disaster.
The town hall, which provides no guarantee
for housing the inhabitants, decided
to destroy 40% of the area. A radical and
surreal decision in a city where there will
be 200.000 empty homes and thousands of
homeless.

image_122_image_fr

Série Centro

 

Ce que propose Ludovic Carème avec
cette série de portraits d’architecture, ce
sont des histoires qui en racontent une
autre, plus globale. A Sao Paulo, dans
l’énorme cité qui semble ne plus connaître le
sens de la limite, le Centro, centre historique,
est devenu un désastre urbanistique.
La mairie, qui ne donne aucune garantie
de relogement aux habitants, a décidé de
détruire 40% du quartier. Radical et surréaliste,
dans une ville où il y aurait 200.000
logements vides et des dizaines de milliers
de homeless.

careme_banniere 2

Ludovic Carème

Ludovic Carème vit et travaille à Sao Paulo (Brésil). Il s’est fait connaître par ses portraits de célébrités.

Depuis cinq ans, il partage sa vie entre la France et le Brésil. A Sao Paulo, Ludovic Carème entreprend un travail de portraits d’hommes et de femmes qui vivent dans un lieu éphémère et en voie de destruction, « Agua Branca », littéralement « eau blanche », une favela de Sao Paulo. La politique de la ville est claire : ces constructions insalubres plantées sur un égout à ciel ouvert doivent disparaître, et avec elles, ses habitants, qui seront déplacés, pour faire place à un échangeur autoroutier. La destruction dure depuis plus de deux ans.

C’est dans cet espace menacé et ce temps suspendu que Ludovic Carème a mené son travail photographique, jour après jour, maison après maison, avant que les eaux troubles ne se referment sur Agua Branca.

Sa série « Centro », outre le témoignage social, reprend le thème de l’architecture, créant une perspective unique selon un processus qui lui est propre : fond carré, vestibulité, objectivité.

Ludovic Carème continue de photographier des metteurs en scène, acteurs, musiciens et écrivains. Son travail est régulièrement publié dans les journaux comme Le Monde, Libération, le Guardians, le New York Times, L’Express, Rolling Stone, Vogue entre autres.

Festivals, expositions.

  •  Rencontres Photographiques d’Arles, France.
  • Festival Manifesto, Toulouse, France.
  • Images Singulières, Sète, France.
  • Photo Phnom Penh, Cambodge.
  • Noite do Ano, Sao Paulo, Brésil.
  • FotoArte Brasilia, Brésil.
  • Festival International de Fotografia Doyun, Chine.
  • Visa pour l’image, Perpignan, France.
kroning_banniere

Peter Kröning

WE ARE NOT ALONE

Born in 1971 in Erlangen (Germany), Peter Kröning now lives in Berlin.

Fir, oak, beech… The woods in which he carves come from different forests. Peter Kröning works on essences, colors, aspects, as he does with the resistance or fineness of these raw materials, in order to embody volumes fully marked by his gesture.

Grooves, ribs, shears… It is the story of the birth of a form that is given to see, touch, and which can be followed until a final primer color fluid placed on the wood : all life stages of these strange characters.

1999-2003 : Fine arts teaching program, University of the Arts, Berlin.
2003 : Fine arts program, majoring in sculpture, University of the Arts, Berlin. Supervision by Professor David Evison.
2006 : Post-graduate / Masters program, University of the Arts, Berlin.
2006 : Bernhard-Heiliger-Grant, Bernhard-Heiliger-Foundation, Berlin.

 

Solo exhibitions

 

2014

 

  • « Rausgewachsen », Gallery Stephan Witschi, Zurich, Swiss.

 

2011

 

  • « Wir sind nicht allein », Galerie Stephan Witschi, Zurich, Swiss.

 

2009

 

  • « Das wirst du nie wieder los », Galerie Stephan Witschi, Zurich, Swiss.

 

2008

 

  • « Den Hintergrund fest im Griff », Gallery Wagner + Marks, Frankfurt am Main, Germany.

 

Group exhibitions

 

2013

 

  • « Les cadavres sont exquis », Fondation Espace Ecureil, Toulouse, France.
  • « Alles Wasser », Gallery Mikael Andersen, Copenhagen, Denmark.
  • « Graurand », Palais Liechtenstein, Feldkirch, Austria.

 

2012

 

  • « Eingebildeter Dialog », Gallery ars pro toto, Erlangen, Germany.
  • Museum Andrea Robbi, Sils Maria, Swiss.

 

2011

 

  • « Der Hund », DOGMA, Ausserteuchen, Austria.
  • « Gefährten und Wege », Kunst. Vorarlberg, Feldkoch, Austria.
  • « Hotspot Berlin », Georg-Kolbe-Museum Berlin, Germany.
  • « Schach!! », Kunstmuseum Mühlheim an der Ruhr, Germany.

 

2010

 

  • « A Gathering of the Tribes », University of the Arts, Berlin, Germany.
  • N.O.T.P., Spinnereigalerian Leipzig, Germany.
  • « Die tun nix », Galerie Elisabeth Schwarz, Berlin, Germany.

 

2009

 

  • « Energy 2 », Kommunale Galerie Berlin, Germany.
  • « hier & jetzt », Gallery Wewerka, Berlin, Germany.

 

2008

 

  • « Energy I », Zeche-Zollverein Essen, Germany.
  • Lange Nacht der Museen, Bernhard-Heiliger-Foundation Berlin, Germany.
  • « EINSZUEINS », Skulpturensommer auf Rügen, Island of Rügen, Germany.
  • « Allons voir là-bas… », Fondation Espace Ecureuil, Toulouse, France.

 

2007

 

  • « Steady State », Berlin, Germany.
  • Gallery Stephan Witschi, Zurich, Swiss.
  • « Home-Sweet-home », Rumah Budaya TeMBI, Yogyakarta, Indonesia.

 

2006

 

  • « Skulptur und Relief », Bernhard-Heiliger-Foundation Berlin, Germany.
  • « new environments », Klasse Evision, University of the Arts, Berlin, Germany.

 

2005

 

  • « Specimen », La Mutuelle Decoupable, Toulouse, France.
  • « Speed Wins! », F.I.T., Berlin, Germany.
  • « summer sculpture series – Fluchtpunkte », Französische Friedrichstadtkirche auf dem Gendarmenmarkt, Berlin, Germany.
  • « Zusammenarbeit », Academy of the Arts, Warsaw, Poland.

 

Fairs.

 

2010

 

  • VIENNAFAIR, Vienna, Austria.

 

2008

 

  • KIAF, Seoul, South Korea.
  • art KARLSRUHE, Karlsruhe, Germany.

 

2007

 

  • ART.FAIR 21, Cologne, Germany.
  • Tease Air Fair, Cologne, Germany.

 

kroning_banniere

Peter Kröning

bouton_WE_ARE_NOT_ALONE

Né en 1971 à Erlangen (Allemagne), Peter Kröning habite aujourd’hui à Berlin.

Sapin, chêne, hêtre… Les bois dans lesquels il sculpte proviennent de forêts différentes. Peter Kröning travaille les essences, les tons, les aspects comme il le fait avec la résistance ou la finesse de ces matériaux bruts pour donner corps à des volumes entièrement marqués par le geste.

Encoches, nervures, cisaillements… C’est l’histoire de la naissance d’une forme qui nous est donnée à voir, à toucher, et que l’on peut suivre, jusqu’à l’apprêt final d’une couleur fluide déposé sur le bois : toutes les étapes de vie de ces étranges personnages.

1999-2003 : Programme des beaux-arts à l’University of the Arts, Berlin.
2003 : Programme des beaux-arts avec option sculpture à l’University of the Arts, Berlin. Supervisé par le professeur David Evison.
2006 : Troisième cycle/Master à l’University of the Arts, Berlin.
2006 : Bernhard-Heiliger-Grant, Bernhard-Heiliger-Foundation, Berlin.

Expositions personnelles.

2014

  • « Rausgewachsen », Gallery Stephan Witschi, Zurich, Suisse.

2011

  • « Wir sind nicht allein », Galerie Stephan Witschi, Zurich, Suisse.

2009

  • « Das wirst du nie wieder los », Galerie Stephan Witschi, Zurich, Suisse.

2008

  • « Den Hintergrund fest im Griff », Gallery Wagner + Marks, Frankfurt am Main, Allemagne.

 Expositions collectives.

2013

  • « Les cadavres sont exquis », Fondation Espace Ecureil, Toulouse, France.
  • « Alles Wasser », Gallery Mikael Andersen, Copenhagen, Danemark.
  • « Graurand », Palais Liechtenstein, Feldkirch, Autriche.

2012

  • « Eingebildeter Dialog », Gallery ars pro toto, Erlangen, Allemagne.
  • Museum Andrea Robbi, Sils Maria, Suisse.

2011

  • « Der Hund », DOGMA, Ausserteuchen, Autriche.
  • « Gefährten und Wege », Kunst. Vorarlberg, Feldkoch, Autriche.
  • « Hotspot Berlin », Georg-Kolbe-Museum Berlin, Allemagne.
  • « Schach!! », Kunstmuseum Mühlheim an der Ruhr, Allemagne.

2010

  • « A Gathering of the Tribes », University of the Arts, Berlin, Allemagne.
  • N.O.T.P., Spinnereigalerian Leipzig, Allemagne.
  • « Die tun nix », Galerie Elisabeth Schwarz, Berlin, Allemagne.

2009

  • « Energy 2 », Kommunale Galerie Berlin, Allemagne.
  • « hier & jetzt », Gallery Wewerka, Berlin, Allemagne.

2008 

  • « Energy I », Zeche-Zollverein Essen, Allemagne.
  • Lange Nacht der Museen, Bernhard-Heiliger-Foundation Berlin, Allemagne.
  • « EINSZUEINS », Skulpturensommer auf Rügen, Island of Rügen, Allemagne.
  • « Allons voir là-bas… », Fondation Espace Ecureuil, Toulouse, France.

2007

  • « Steady State », Berlin, Allemagne.
  • Gallery Stephan Witschi, Zurich, Suisse.
  • « Home-Sweet-home », Rumah Budaya TeMBI, Yogyakarta, Indonésie.

2006

  • « Skulptur und Relief », Bernhard-Heiliger-Foundation Berlin, Allemagne.
  • « new environments », Klasse Evision, University of the Arts, Berlin, Allemagne.

2005

  • « Specimen », La Mutuelle Decoupable, Toulouse, France.
  • « Speed Wins! », F.I.T., Berlin, Allemagne.
  • « summer sculpture series – Fluchtpunkte », Französische Friedrichstadtkirche auf dem Gendarmenmarkt, Berlin, Allemagne.
  • « Zusammenarbeit », Academy of the Arts, Warsaw, Pologne.

Foires.

2010

  • VIENNAFAIR, Vienna, Autriche.

2008

  • KIAF, Seoul, Corée du Sud.
  • art KARLSRUHE, Karlsruhe, Allemagne.

2007

  • ART.FAIR 21, Cologne, Allemagne.
  • Tease Air Fair, Cologne, Allemagne.

Publications

2013

  • Crébassol Dominique de Midi-Pyrénées Patrimoine : « Un Camion dans le Paysage », n°35.

2009

  • « Ecrit sur une dernière lettre d’amour », Revue Multiprise n°05. Toulouse.
  • Wendling Cécile du Petit Journal de Dublin : « Portrait Chad Keveny, un artiste franco-irlandais ».
  • « Diary of a Dandy », Revue Multiprise n°15. Toulouse.

2008

  • Côté Nathalie du Le Soleil : « L’Art au bout de Fusil » et « Peindre en 2008 ». Quebec.

Publications

2013

  • Crébassol Dominique de Midi-Pyrénées Patrimoine : « Un Camion dans le Paysage », n°35.

2009

  • « Ecrit sur une dernière lettre d’amour », Revue Multiprise n°05. Toulouse.
  • Wendling Cécile du Petit Journal de Dublin : « Portrait Chad Keveny, un artiste franco-irlandais ».
  • « Diary of a Dandy », Revue Multiprise n°15. Toulouse.

2008

  • Côté Nathalie du Le Soleil : « L’Art au bout de Fusil » et « Peindre en 2008 ». Quebec.
Chad_Keveny

Chad Keveny

Chad Keveny claims his double identity. Graduate of Fine-Arts in Toulouse, (France) the young painter divided his studies between Dublin (Ireland) and the “pink city”. Today, he multiplies exhibitions and art projects.

Chad Keveny belongs to contemporary art. After a period devoted to self-portraits, he expanded his work to the theme of family and friends : an artistic journey evolving throughout his identity quest.

He knows how to create situations related to personal and collective identity concepts. His artwork is curious and open to the world. His motivation to paint is at the crossroads of History and personal stories, subjectivity, with particular attention to the (de)construction of discourses and the symbolic of economic or political power. He doesn’t believe in an objective position and research experience sharing.

Solo exhibitions

2014

  • Malerei, Geld, Liberté Atelier am Eck, Düsseldorf

2013

  • « Lendemain de Brosse », Marenostrum kuratiert.

2012

  • Ox Warehouse, Macao.

2009

  • « Human Possibilities in Copenhagen », Gadegalleri Det Poetiske, Bureau, Kunstforeningen, Copenhagen.

2008

  • « Damals vor 2 Studen », -able Kulturverein, Berlin.

Group exhibitions

2014

  • « Art aux Citoyens », Mairie d’Auzeville,

2013

  • « Domino-Domino bis », Hors les Murs, Gourdon.

2013

  • Parcours des Arts Maison des Arts George Pompidou, le Lot.

2012

  • « Vous êtes Ici », Toulouse.

2011

  • « No. Where / Now. Here », Empreintes Numériques, Toulouse.
  • « L’Architecture Humaine », Collège Marengo, le BBB, Toulouse.

2010

  • « Bizarre Bazaar », Pallas Contemporary Project, Dublin.
  • Art Chartron, Le Garage Moderne, Bordeaux.

2008

  • « New Peinture », Berkley Library, Trinity Arts Festival, Dublin.

2005

  • « Milieu Isotope », LaLune en Parachute, Epinal.

2004

  • « Insight / Seeing » (residency workshop, conferences), Ox Warehouse, Macao.
  • « Aujourd’hui plus que jamais », Maison Eclusière, Musée Goya, Castres.
Chad_Keveny

Chad Keveny

La trentaine, Chad Keveny revendique sa double identité. Diplômé des Beaux Arts de Toulouse, le jeune peintre a partagé ses études entre Dublin et la ville rose. Aujourd’hui, il multiplie les expositions et les projets artistiques.

Chad Keveny s’inscrit dans l’art contemporain. Après une période consacrée à des auto-portraits, il a élargi son répertoire au thème de la famille et des amis. Un cheminement artistique évoluant ainsi au fil de sa quête identitaire.

Il sait créer des situations qui interrogent les notions d’identité individuelle et collective. Sa pratique est curieuse et ouverte sur le Monde. Sa motivation à peindre se situe au croisement de l’Histoire et des histoires personnelles, subjectives, avec une attention particulière à la (dé)construction des discours et des symboliques du pouvoir économique ou politique.

Expositions personnelles.

2014

  • « D’après la Liberté guidant le Peuple », Whart Galerie, Toulouse.
  • Malerei, Geld, Liberté Atelier am Eck, Düsseldorf

2013

  • « Lendemain de Brosse », Marenostrum kuratiert.

2012

  • Ox Warehouse, Macao.

2009

  • « Human Possibilities in Copenhagen », Gadegalleri Det Poetiske, Bureau, Kunstforeningen, Copenhagen.

2008

  • « Damals vor 2 Studen », -able Kulturverein, Berlin.

Expositions collectives.

2014

  • « Art aux Citoyens », Mairie d’Auzeville,

2013

  • « Domino-Domino bis », Hors les Murs, Gourdon.

2013

  • Parcours des Arts Maison des Arts George Pompidou, le Lot.

2012

  • « Vous êtes Ici », Toulouse.

2011

  • « No. Where / Now. Here », Empreintes Numériques, Toulouse.
  • « L’Architecture Humaine », Collège Marengo, le BBB, Toulouse.

2010

  • « Bizarre Bazaar », Pallas Contemporary Project, Dublin.
  • Art Chartron, Le Garage Moderne, Bordeaux.

2008

  • « New Peinture », Berkley Library, Trinity Arts Festival, Dublin.

2005

  • « Milieu Isotope », LaLune en Parachute, Epinal.

2004

  • « Insight / Seeing » (residency workshop, conferences), Ox Warehouse, Macao.
  • « Aujourd’hui plus que jamais », Maison Eclusière, Musée Goya, Castres.
_MG_9542 1

Marie-Agnès Verdier

Born in 1972. Lives and works in Lavaur, Tarn, France.

For her first exhibition in 2004, she engraved on large sheets of black sand continuous parallel lines as wanting to extend beyond the support. Her action is smooth, rigid, supported by tools ; Nothing should exceed. Light plays in the mineral matter. She has observed the cultivated nature, abstract expressionist fields, gesture painting, Degotex, Hartung, Soulages.

Two years later, her spiritual and plastic preoccupations grew up with an exhibition tittled « dilatation », questionning about prayer. Her gesture liberates, she emancipates her painting. Colour appears and her body is involved in the large formats. The expression, the action, the progress of the thought by drawing and painting take an essential role. Her work without limits is not just a technique. She rummages, she seeks. She observes the nature in its raw state, expressionist paintings, Cobra and raw art.

Despite the fear of loosing her spontaneity, she learns classical design to feed her feeling and thereby she could study again Artwork of the great masters of Renaissance and of the Moderns, Titien, Michel Ange, Van Gogh, Picasso, Matisse. In 2007, religious references and intentions assert. Objects to link appear with  The faces, godden of fecondity, trees of life, constellations. Artwork to protect, to celebrate. Primitive christian art, primary arts, religious folk art, artwork with a meaning, help her in her personnal work.

Her gesture becomes radical and violent and she uses it for huge installations, aluminium plagues cut up with a cutter without any return possible. She also contemplate her unconscious life. She realise a series of drawings about automatism (amor ex machina). She draws books daily, as a diary where the writing gesture reaveals moments of life : Butterflies (life, fragility of the moment, colored to protect themselves).

Now, she is trying to provide new openings to her work. « The Run Up » narrative drawings where the radical gesture from the cutter is present, are like drawings preparing outside monuments. With «  Upstair, to the left » series of drawings, she shows a strange solidness and she tries to explorate new territories.

Solo exhibitions.

2013

  • Drawings, from a Cyrille Atlan text, Under the teenagers skirts. Editions “L’Agoût et Livresse”,
  • “Mélange”, Performance, Agora Lavaur.
  • “Feet in th Grass”, Sélection DRAC, Médiathèque de Réalmont.

2011

  • “Résidence Exposition”, Atelier Am Eck, DUSSELDORF, Germany.
  • “Protection”, Church Saint-Gilles, Ambialet, France.
  • “Monument skyward” Sélection « J’explose à Empalot », Toulouse, France.

2008

  • “Drawings/Paintings”,  Beauvais sur Técou, Tarn, France.

2006

  • “Dilatation”, Mas Saintes Puelles, Aude,France.

2004

  • “Straights”, Yemaya, Toulouse, France.

Group exhibitions.

2012

  • “Tandem 13″, Espace Croix Baragnon, Toulouse, France.
  • “Lying”, « crash test one », L’île, Aude, France.

2010

  • «  Landscape2 », Espace Croix Baragnon, Toulouse, France.

2007

  • « Ephemerals », Maison éclusière, Saint-Pierre, Toulouse, France.
_MG_9542 1

Marie-Agnès Verdier

Née en 1972. Vit et travaille à Lavaur.

Lors de sa première exposition en 2004, elle grave sur de grands panneaux de sable noir des lignes droites parallèles continues comme voulant se prolonger au-delà du support.
Son geste est ici régulier, rigide, soutenu par des outils, rien ne doit dépasser. La lumière joue dans la matière minérale. Elle a observé la nature cultivée, les champs des expressionnistes abstraits, la peinture de gestes, Degottex, Hartung, Soulages.

Deux ans plus tard, ses préoccupations plastiques et spirituelles se développent avec une exposition intitulée « dilatation », questionnement sur la prière. Son geste s’émancipe. La couleur apparaît. Son corps est très impliqué dans les grands formats. L’expression, l’action, le cheminement de la pensée à travers le dessin et la peinture prennent une place essentielle. Son travail, sans retenues, ne se limite pas à une seule technique, elle fouille, s’exprime. Elle observe la nature sauvage, la peinture des expressionnistes, Cobra, et l’art brut.

Malgré la peur de perdre sa spontanéité, elle apprend le dessin classique afin de nourrir son expression, ce qui lui permet également de se replonger dans les oeuvres des grands Maîtres de la Renaissance et des Modernes, Titien, Michel-ange, Van Gogh, Picasso, Matisse entre autres.

A partir de 2007, les références et les intentions religieuses s’affirment. Les « objets pour relier » apparaissent avec les Faces, Déesse de la fécondité, les Arbres de vie, les Constellations ; des oeuvres pour protéger, célébrer, ordonner. L’art des primitifs chrétiens, les arts premiers, l’art populaire religieux, dont les oeuvres sont chargés de sens, l’aident dans son travail.

Son geste devient radical, violent. Ainsi, elle utilise pour de grandes installations, des plaques d’aluminium qu’elle découpe au cutter sans aucun retour en arrière possible.

Elle porte également une attention de plus en plus particulière à sa vie inconsciente. Ainsi, elle réalise une série de dessins basés sur l’automatisme (Amor ex Machina). Elle commence aussi des carnets de dessins quasi-journaliers à l’instar d’un journal intime où les gestes-écritures révèlent des moments de vie, nommés Papillons (vivants, fragiles, de l’instant, colorés pour se protéger).

En 2009, les Elans, dessins narratifs où se retrouve le geste radical du cutter, sont conçus comme des dessins préparatoires à des monuments extérieurs.

Aujourd’hui, grâce à un long travail d’épuration à la fois intérieur et formel, elle trouve une simplicité, une liberté et une fermeté singulière (Essences) lui permettant de construire et développer un travail d’après et avec la nature (Gouaches), d’approfondir son regard et s’ouvrir à des espaces plus vastes (Amour, j’embrasse bleu).

Expositions personnelles.

2013

  • Dessins, d’après un texte de Cyrille Atlan Sous les Jupes des jeunes filles en fleurs. Edition « L’Agoût et Livresse ».
  • « Mélange », performance, Agora, Lavaur.
  • « Les pieds dans l’herbe », sélection Drac. Médiathèque de Réalmont.

2011

  • Résidence-exposition, Atelier Am  Eck, Düsseldorf, Allemagne.
  • « Protection », église Saint-Gilles, Ambialet.
  • « Monument vers le ciel », sélection « J’explose à Empalot », Toulouse

2008

  • « Dessins-peintures », Beauvais-sur-Tecou, Tarn.

2006

  • « Dilatation », Mas Saintes-Puelles, Aude.

2004

  • « Lignes droites », Yemaya, Toulouse.

Expositions collectives.

2012

  • « Tandem 13 », Espace Croix-Baragnon, Toulouse.
  • « Gisant », « Crash test one », L’île, Aude.

2010

  • « Paysage2 » Espace Croix-Baragnon, Toulouse.

2007

  • « Les Ephémères », maison éclusière Saint-Pierre, Toulouse.

Publications

2010

  • La belle revue. Editions In Extenso.

2009 – 2002

  • La Vigie. Carnet de Bord, Nîmes.

2006

  • L’art dans les chapelles.

2001

  • Catalogue Jeune Création.

2000

  • L’invention des femmes. Catalogue de l’exposition, RDV Association.

1999

  • Commun propre commun. Ed. Rapido, Ecole des beaux-arts, Clermont-Ferrand.
Aka aka ya 1

Yu Matsuoka

Born in 1978 to Kyoto, Japan.
1998 à 2003 : University of arts Kyoto.
2003 à 2006 : Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris .
Lives and works à Brussels.

Yu Matsuoka is a Japanese artist who lives and works between Paris (France) and Brussels (Belgium). She is graduated from Kyoto University of Arts and the ENSBA in Paris.

Yu Matsuoka uses a large range of techniques. Although oil painting remains her favorite method, she also creates drawings, sculptures…

She continually questions the role of the painter and the artist, from abstraction to figuration, with results often improvised, and appearing in unexpected places.

Solo exhibitions.

2011

  • ART SPACE NIJI, Kyoto, Japon.

2010

  • « Un ours mal léché dans mon jardin », EXPRMNTL Galerie, Toulouse, France.

2008

  • « Future Simple », EXPRMNTL Galerie, Toulouse, France.
  • « L’interstice », Kioske – Images, Paris, France.

2007

  • ART SPACE NIJI, Kyoto, Japon.

2006

  • « Derrière de mes yeux », EXPRMNTL Galerie, Toulouse, France.

2003

  • ART SPACE NIJI, Kyoto, Japon.

Group exhibitions.

2014

  • Alice Gallery Futur Simple, Bruxelles, Belgique.

2012

  • « Ich bin wir Pariser », Immanente, Paris, France.

2010

  • « Access & Paradox » Paris, EXPRMNTL Galerie, Toulouse, France.
  • « Pen to Paper – Exhibition on tour », Pictoplasma, Paris, France.
  • « Frédéric Magazine », Les territoire de l’art modeste, Musée international des arts modestes, Sète, France.

2009

  • « Frédéric Magazine », Espace Beaurepaire, Paris, France.
  • « Alice » ESPACE 29, Bordeaux, France.
  • « HAUS DER KULTUREN DER WELT », The Pictopia exhibition, Berlin, Allemagne.

2008

  • « IAO Explorations psychédéliques en France 1968 – infini », CAPC musée d’Art contemporain, Bordeaux, France.
  • « Independent Drawing Gig (IDG) 4 », Artbreak Gallery, Brooklyn, NYC.
  • « Sauvés par le gong », Espace d’art contemporain Eugène Beaudouin, Antony, France.

2005

  • ART SPACE NIJI, Kyoto, Japon.

2000

  • « Cosmic rays », Gallery Coco, Kyoto, Japon.

 

Tirage 5 exemplaires.

Bertrand Jacquelinet

Bertrand Jacquelinet is an artist, photographer and art director, who lives and works in Paris (France).

His work is not “photographic” in the usual sense of the term. « I do not take pictures; I take views and I transform them in images. These images are not seen with the eye of my camera but with my insider eye. I probably work a little like a painter, at home, in my studio. »

Bertrand Jacquelinet is fascinated by abstract, universal and timeless beauty of nature. In his work, we follow paths, traces, that form lines.

Exhibitions.

2013

  • Espace Jörg Brockmann, Genève.

2012

  • Flashart#3, Toulouse.

2011

  • Flashart#2, Aix-en-Provence.
  • Madridfoto, Madrid.
  • Artbygenève, Genève.
  • Flashart#1, Toulouse.
  • Espace Jörg Brockmann, « Cet endroit existe en moi », Genève.

2010

  • Espace Jörg Brockmann, « Cet endroit existe en moi », Genève.
  • Cutlog Contemporary Art Fair, Paris.
  • Révélation Photo, Paris.
  • Galerie Nostress, Prague.
  • Prague Photo Festival, Manes Exhibition, Prague.
Tirage 5 exemplaires.

Bertrand Jacquelinet

Bertrand Jacquelinet est un artiste, photographe, directeur artistique, qui vit et travaille à Paris.

Son travail n’est pas “photographique” au sens habituel du terme. « Je ne prends pas des photos; je prends des vues que je transforme en images. Ces images ne sont donc pas vues avec l’oeil de mon appareil photo mais plutôt avec mon oeil intérieur. Je travaille un peu sans doute comme un peintre, chez moi, dans mon atelier ».

Bertrand Jacquelinet est fasciné par la beauté abstraite, universelle et intemporelle de la nature. Dans son travail, on suit des chemins, des traces, qui forment des lignes.

Expositions.

2013

  • Espace Jörg Brockmann, Genève.

2012

  • Flashart#3, Toulouse.

2011

  • Flashart#2, Aix-en-Provence.
  • Madridfoto, Madrid.
  • Artbygenève, Genève.
  • Flashart#1, Toulouse.
  • Espace Jörg Brockmann, « Cet endroit existe en moi », Genève.

2010

  • Espace Jörg Brockmann, « Cet endroit existe en moi », Genève.
  • Cutlog Contemporary Art Fair, Paris.
  • Révélation Photo, Paris.
  • Galerie Nostress, Prague.
  • Prague Photo Festival, Manes Exhibition, Prague.

Publications

Catalogues individuels.

2012

  • « Laurent Perbos », catalogue monographique. Edition Sextant & Plus. Textes de Isabelle Queval, Michel Poitevin, Emmanuel Latreille, Jean-Marc Huitorel et Jean-Paul Gavard-Perret.
  • « The Birds », catalogue/poster de l’exposition FRAC PACA hors-les-murs à la Chapelle des Pénitents, Lurs. Texte de Dorothée Dupuis.

2011

  • « Tout l’Univers », catalogue de l’exposition au Centre d’Art Contemporain d’Istres. Texte de Céline Ghisleri et de Emmanuel Latreille.

2006

  • « Atone », catalogue de l’exposition à la Galerie Remparts, Toulon. Texte critique de Lise Guéhenneux.

2005

  • « Aire », catalogue/poster. Compte rendu de l’exposition « Aire » à l’Université de Provence. Texte critique de Jean-Marc Huitorel, Sylvie Coëllier et Nathalie Robbin.

2003

  • « Laurent Perbos », catalogue monographique. Texte critique de Thomas Bernard. Courtesy Galerie Cortex Athlético.

Catalogues collectifs.

2013

  • « Le grand magasin surréaliste », Conception : Nicolas Martin. Editions Palette.
  • « Spectacles sportifs, dispositifs d’écritures » de Jean-François Diana. Questions de communication, série 19. PUN – Edition Universitaire de Lorraine.

2012

  • « NEAPOLIS », A poetic look at the world through the prism of skateboarding. Edition III-Studio.
  • « South Park », catalogue de l’exposition. Edition Sextant & Plus.

2011

  • « Les Objets Fous d’Artistes » de Laurent Boudier. Edition Hoëbeke.
  • « Artistes Chinois / Artistes Marseillais / Correspondances ? », catalogue de l’exposition. Edition Bibliothèque Alcazar, Ville de Marseille.

2010

  • « Ceci n’est pas un Casino », catalogue de l’exposition. Edition Casino-Luxembourg, Forum d’Art Contemporain, Luxembourg.
  • « One Shot ! Football et art contemporain », catalogue de l’exposition. Edition BPS22, Espace de Création Contemporaine, Charleroi, Belgique.

2009

  • « La Dégelée Rabelais », catalogue de l’exposition, F.R.A.C. Languedoc-Roussillon. Textes de Emmanuel Latreille et Christian Besson. Méditerranée Editions.

2008

  • « The album of the third Beijing Internationnale Art Biennale », catalogue de la 3ème Biennale International d’Art de Beijing.
  • « Art et Sport », Conception et textes de Nicolas Martin. Editions Palette.

2007

  • « The Freak Show », catalogue de l’exposition au Musée d’art contemporain de Lyon. Textes de Vincent Pécoil, index de Olivier Vadrot, co-édition Musée d’art contemporain de Lyon, La salle de bain, Presses du réel.
  • « Mimétic », catalogue de l’exposition au Château de Tanlay, Centre d’art de l’Yonne. Textes de Jean-Marc Huitorel. Edition Centre d’art de l’Yonne.

2005

  • « La Beauté du Geste, l’art contemporain et le sport », de Jean-Marc Huitorel. Edition du Regard.

2004

  • « Sportivement votre », exposition au Domaine de Chamarande. Textes de Jean-Marc Huitorel. Edition Lieux communs.

2004 / 2002 / 2000 / 1999

  • « Buy-Sellf », Conception et réalisation du catalogue de vente par correspondance de productions artistiques Buy-Sellf en collaboration avec Frédéric Latherrade et Sébastien Blanco. Production Association Zébra 3. Bordeaux / Marseille, France.

UNITED COLORS

Oeuvres Provenchère Éric, la Tôlerie, Clermont Férand le 16/01/2014

Eric Provenchère au Centre d’art contemporain La Tôlerie à Clermont-Ferrand.

« Tout ce que la peut atteindre », commissaire d’exposition Gaëlle Gibault

 

Il aime la couleur avant tout. Son graal c’est sa capture. Il s’applique à l’appliquer sous tension, fermement ou sous pression, avec transparence, toujours sous l’influence du geste, de la main qui sait imposer l’impact, la ligne, la fuite, laissant ainsi s’imposer des traces d’imposition, de disparition, d’apparition de la couleur.

Provenchère ne jure que par elle, ne voit qu’avec elle, ne peint que pour elle, la couleur.

Actuellement exposé au Centre d’art de La Tôlerie à Clermont-Ferrand, avec l’appui de Gaëlle Gibault qui en a supervisé l’accrochage, Eric Provenchère nous livre des oeuvres sensibles, portées par la peinture, l’empreinte de résines brossées, de la saturation à l’invisible.

Dans cette exposition, Eric Provenchère a choisi de montrer que son travail de peintre maitrise le matériau pur de la couleur à travers l’alchimie de matériaux complexes qui fait une oeuvre agréable à regarder et à contempler.

Parpaing-Mix1 N1

Laurent Perbos

orn in 1971, Laurent Perbos is a visual artist who lives and works in Marseille (France).

His inventive and contemporary work is a demanding artistic approach but which however remains accessible to all. It stimulate at the same time playful, contemplation and thinking.

Laurent Perbos works from mass social activities, from a popular culture, such as games and sports. These works will be lived, undoubtedly as true playgrounds and rest areas, «areas» of symbolic confrontations and authentic relationships.

Solo exhibitions

28 février > 6avril 2014

Gallery Leonardo Agosti, 3 quai Aspirant Herber , Sète.

http://www.leonardoagosti.com/

2013

  • « Eeriness », Road Art Gallery, Marseille, France.
  • « Thésaurus de la chose ordinaire », Galerie Paul Frèches, Paris, France.
  • « Niobides », LAMBERT Gallery, Bruxelles, Belgique.

2012

  • « Compositions », Galerie Artaé, Lyon, France.
  • « Eeriness », Passage de l’Art, Lycée des Remparts, Marseille, France.
  • « The Birds », FRAC PACA hors-les-murs, Chapelle des Pénitents, Lurs.

2011

  • Pollen, Résidence d’artistes à Monflanquin, France.
  • LAMBERT Gallery, Bruxelles, Belgique.

2010

  • VIP ART Galerie, Marseille, France.
  • « Tout l’Univers », Centre d’Art Contemporain d’Astres, France.
  • Château de Ratilly, Treigny, France.

2009

  • « Forest Tears », La BF15, Lyon, France.

2008

  • La Winery, Castelnau-en-Médoc, France.

2006

  • « Atone+ », Centre d’Art Contemporain Cimaise & Portique, Albi, France.
  • « Atone », Galerie Remparts, Toulon, France.

2005

  • « Aire », Université de Provence, Aix-en-Provence, France.

2004

  • Galerie Cortex Athlético, Bordeaux, France.

2003

  • « Just a little big more », Galerie Studio, Budapest, Hongrie.

Group exhibitions

2013

  • « Neues Aus Frankreich », Galerie Marion Meyer Contemporain, Franckfort, Alemanne.
  • « By-cycles », Lage/Heldart, Berlin, Allemagne.
  • « BLING », Galerie Arnaud Deschin, rue Visconti, Paris, France.
  • « Sculptures », Galerie Lange-Pult, Auvernier, Suisse.
  • « Stadium », Arc-en-Rêve, CapcMusée d’art Contemporain de Bordeaux, France.
  • « Art et Bicyclette », Musée Géo-Charles, Echirolles, France.

2012

  • « South Park », Galerie Hors les Murs, Marseille, France.
  • « La Promenade », Galerie Paul Frèches, Paris, France.
  • « The Flesh », Lage Berlin, Berlin, Allemagne.

2011

  • « Art et Bicyclette », Espace de l’Art Concret, Mousans-Sartoux, France.
  • Marrakech Art Fair, Galerie Dix9 (Paris), Palace Es Saadi, Marrakech, Maroc.
  • « C’est l’amour à la plage », Musée Régional d’Art Contemporain de Sérignan, France.
  • « Design & Foot », Cité du design, Saint-Etienne, France.
  • Art Paris, Foire d’Art Contemporain, VIP ART Galerie (Marseille), Paris, France.

2010

  • « Ceci n’est pas un Casino », Villa Merkel, Esslingen am Neckar, Allemagne.
  • « Ceci n’est pas un Casino », Casino-Luxembourg, Luxembourg.
  • « One Shot », BPS22, Espace de Création Contemporaine, Charleroi, Belgique.
  • « Kick-Off », Nikolaj Copenhagen Contemporary Art Center, Copenhague, Danemark.
  • « Retour ver le future », CapcMusée d’Art Contemporain de Bordeaux, France.
  • « One More Reality », Careof DOCVA, Milan, Italie.
  • « Espèces d’hybrides », 40mcube, Rennes, France.

2009

  •  « TIAF 09 », Foire d’Art Contemporain de Toronto, Canada.
  • « Hors Jeux », Espace culturel François Mitterrand, Beauvais, France.
  • « La Bagna Cauda », Galeri Sandrine Mons, Nice, France.

2008 

  • « Show-room#1 », Art-O-Rama, fore d’art contemporain, Marseille, France.
  • « Beijing International Art Biennale 2008 », Beijing (Pékin), Chine.
  • « La dégelée Rabelais », F.R.A.C. Languedoc-Roussilon, France.
  • « The Freak show », Musée de la Monnaie, Paris, France.

2007

  • « Marseille, Artistes Associés », Musée d’Art Contemporain de Marseille, France.
  • « Série Noire », Villa Bernasconi, Lancy, Suisse.
  • « The Freak show », Musée d’art contemporain de Lyon, France.
  • « Archi-cooking », Wroclaw non stop festival, Wroclaw, Pologne.
  • « Mimétic », Château de Tanlay, Centre d’art contemporain de l’Yonne, France.

2006

  • « Artissima 13 », Foire d’art contemporain de Turin, Italie.
  • « En-jeux », Centre d’art contemporain Faux Mouvements, Metz, France.

 2005

  • « Enter your dreams », Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne, France.

2004

  • « Buy-Sellf », Ateliers d’Artistes de la Ville de Marseille, France.
  • Galerie Piltzer, Macherin, France.
  • « Sportivement votre », Domaine de Chamarande, France.

2003

  • Galerie Corentin Hamel, Paris, France.
  • « Import/Export », Fonderie Darling, Montréal, Canada.
  • « Project room », Galerie Roger Pailhas, Marseille, France.
  • « Lick the window », Atlanta College of Art, Atlanta, Georgie, USA.

2002

  • « Accès(s), cultures électroniques 02 », Galerie du Palais, Pau, France.
  • « Objet’s session », FRAC Basse-Normandie, Caen, France.
  • « Buy-Sellf » au Palais de Tokyo, site de création contemporaine, Paris, France.

2001

  • « Encuentros Europeos con el Arte Joven » de Teruel, Espagne.
  • La BF15, Lyon, France.
  • Galerie de l’Ecole des Beaux-Arts de Metz, France.

2000

  • « Négociation », CRAC de Sète, France.
  • « Buy-Sellf » capcMusée d’Art Contemporain de Bordeaux, France.

Collections publiques / Commandes publiques.

2012

  • « La cascade », 1% artistique au Collège de Monflanquin, France.
  • « L’arbre », 1% artistique au Lycée Jolimont, Toulouse, France.

2009

  • « L’arbre qui pleure », F.R.A.C. P.A.C.A. Marseille, France.

2006

  • « J.O. » (piste d’athlétisme), 1% artistique, Maison de quartier de Mazargues, Marseille, France.

2004

  • « Le plus long ballon du monde, 2003 », domaine de Chamarande, Essone, France.
Parpaing-Mix1 N1

Laurent Perbos

Né en 1971, Laurent Perbos, artiste plasticien, vit et travaille à Marseille (13).

Sa pratique inventive et actuelle est une démarche artistique exigeante, mais qui demeure néanmoins accessible à tous, en sachant susciter à la fois le ludique, la contemplation et la réflexion.

Laurent Perbos, travaille à partir d’activités sociales de masse, issues d’une culture populaire, tels les jeux et le sport. Ces œuvres se vivront, sans nul doute, comme de véritables espaces de jeux et de repos, des « aires » de confrontations symboliques et de relations authentiques.

Expositions personnelles.

28 février > 6 avril 2014

Galerie Leonardo Agosti, 3 quai Aspirant Herber à Sète.

http://www.leonardoagosti.com/

2013

  • « Eeriness », Road Art Gallery, Marseille, France.
  • « Thésaurus de la chose ordinaire », Galerie Paul Frèches, Paris, France.
  • « Niobides », LAMBERT Gallery, Bruxelles, Belgique.

2012

  • « Compositions », Galerie Artaé, Lyon, France.
  • « Eeriness », Passage de l’Art, Lycée des Remparts, Marseille, France.
  • « The Birds », FRAC PACA hors-les-murs, Chapelle des Pénitents, Lurs.

2011

  • Pollen, Résidence d’artistes à Monflanquin, France.
  • LAMBERT Gallery, Bruxelles, Belgique.

2010

  • VIP ART Galerie, Marseille, France.
  • « Tout l’Univers », Centre d’Art Contemporain d’Astres, France.
  • Château de Ratilly, Treigny, France.

2009

  • « Forest Tears », La BF15, Lyon, France.

2008

  • La Winery, Castelnau-en-Médoc, France.

2006

  • « Atone+ », Centre d’Art Contemporain Cimaise & Portique, Albi, France.
  • « Atone », Galerie Remparts, Toulon, France.

2005

  • « Aire », Université de Provence, Aix-en-Provence, France.

2004

  • Galerie Cortex Athlético, Bordeaux, France.

2003

  • « Just a little big more », Galerie Studio, Budapest, Hongrie.

 Expositions collectives.

2013

  • « Neues Aus Frankreich », Galerie Marion Meyer Contemporain, Franckfort, Alemanne.
  • « By-cycles », Lage/Heldart, Berlin, Allemagne.
  • « BLING », Galerie Arnaud Deschin, rue Visconti, Paris, France.
  • « Sculptures », Galerie Lange-Pult, Auvernier, Suisse.
  • « Stadium », Arc-en-Rêve, CapcMusée d’art Contemporain de Bordeaux, France.
  • « Art et Bicyclette », Musée Géo-Charles, Echirolles, France.

2012

  • « South Park », Galerie Hors les Murs, Marseille, France.
  • « La Promenade », Galerie Paul Frèches, Paris, France.
  • « The Flesh », Lage Berlin, Berlin, Allemagne.

2011

  • « Art et Bicyclette », Espace de l’Art Concret, Mousans-Sartoux, France.
  • Marrakech Art Fair, Galerie Dix9 (Paris), Palace Es Saadi, Marrakech, Maroc.
  • « C’est l’amour à la plage », Musée Régional d’Art Contemporain de Sérignan, France.
  • « Design & Foot », Cité du design, Saint-Etienne, France.
  • Art Paris, Foire d’Art Contemporain, VIP ART Galerie (Marseille), Paris, France.

2010

  • « Ceci n’est pas un Casino », Villa Merkel, Esslingen am Neckar, Allemagne.
  • « Ceci n’est pas un Casino », Casino-Luxembourg, Luxembourg.
  • « One Shot », BPS22, Espace de Création Contemporaine, Charleroi, Belgique.
  • « Kick-Off », Nikolaj Copenhagen Contemporary Art Center, Copenhague, Danemark.
  • « Retour ver le future », CapcMusée d’Art Contemporain de Bordeaux, France.
  • « One More Reality », Careof DOCVA, Milan, Italie.
  • « Espèces d’hybrides », 40mcube, Rennes, France.

2009

  •  « TIAF 09 », Foire d’Art Contemporain de Toronto, Canada.
  • « Hors Jeux », Espace culturel François Mitterrand, Beauvais, France.
  • « La Bagna Cauda », Galeri Sandrine Mons, Nice, France.

2008 

  • « Show-room#1 », Art-O-Rama, fore d’art contemporain, Marseille, France.
  • « Beijing International Art Biennale 2008 », Beijing (Pékin), Chine.
  • « La dégelée Rabelais », F.R.A.C. Languedoc-Roussilon, France.
  • « The Freak show », Musée de la Monnaie, Paris, France.

2007

  • « Marseille, Artistes Associés », Musée d’Art Contemporain de Marseille, France.
  • « Série Noire », Villa Bernasconi, Lancy, Suisse.
  • « The Freak show », Musée d’art contemporain de Lyon, France.
  • « Archi-cooking », Wroclaw non stop festival, Wroclaw, Pologne.
  • « Mimétic », Château de Tanlay, Centre d’art contemporain de l’Yonne, France.

2006

  • « Artissima 13 », Foire d’art contemporain de Turin, Italie.
  • « En-jeux », Centre d’art contemporain Faux Mouvements, Metz, France.

 2005

  • « Enter your dreams », Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne, France.

2004

  • « Buy-Sellf », Ateliers d’Artistes de la Ville de Marseille, France.
  • Galerie Piltzer, Macherin, France.
  • « Sportivement votre », Domaine de Chamarande, France.

2003

  • Galerie Corentin Hamel, Paris, France.
  • « Import/Export », Fonderie Darling, Montréal, Canada.
  • « Project room », Galerie Roger Pailhas, Marseille, France.
  • « Lick the window », Atlanta College of Art, Atlanta, Georgie, USA.

2002

  • « Accès(s), cultures électroniques 02 », Galerie du Palais, Pau, France.
  • « Objet’s session », FRAC Basse-Normandie, Caen, France.
  • « Buy-Sellf » au Palais de Tokyo, site de création contemporaine, Paris, France.

2001

  • « Encuentros Europeos con el Arte Joven » de Teruel, Espagne.
  • La BF15, Lyon, France.
  • Galerie de l’Ecole des Beaux-Arts de Metz, France.

2000

  • « Négociation », CRAC de Sète, France.
  • « Buy-Sellf » capcMusée d’Art Contemporain de Bordeaux, France.

Collections publiques / Commandes publiques.

2012

  • « La cascade », 1% artistique au Collège de Monflanquin, France.
  • « L’arbre », 1% artistique au Lycée Jolimont, Toulouse, France.

2009

  • « L’arbre qui pleure », F.R.A.C. P.A.C.A. Marseille, France.

2006

  • « J.O. » (piste d’athlétisme), 1% artistique, Maison de quartier de Mazargues, Marseille, France.

2004

  • « Le plus long ballon du monde, 2003 », domaine de Chamarande, Essone, France.